Histoire de la Lorraine 02 – Le Trias

LA LORRAINE AU TRIAS

Monde au Trias

1 - Inférieur (Buntsandstein)

La Lorraine est alors une immense plaine sans grand relief sous un climat tropical le plus souvent sec, mais avec quelques périodes plus humides. Des cours d’eau venus de l’Ouest sont de temps en temps en crue et amènent d’énormes quantités de sable. Il existe très peu de vie dans ce milieu presque désertique, ce qui représente peu de fossiles à l’heure actuelle.

La roche la plus fréquente de cette période est le grès vosgien provenant de la consolidation du sable ; de couleur lie-de-vin, il est très fréquent à l’Est de la Lorraine.

Grès vosgien du Buntsandstein

Vers la fin de cette période, la région est très plate et de plus en plus marécageuse, car le climat est devenu plus humide. Dans ces milieux vit surtout une flore abondante qui a pu se fossiliser dans des grès très fins, dont surtout un conifère, « Voltzia ».

Grès à voltzia

————————————————————

2 - Moyen (Muschelkalk)

La mer, peu profonde, est partout : quelques dizaines de centimètres à un peu plus d’une centaine de mètres selon les périodes. La faune y est assez abondante, avec surtout sur le fond des mollusques et des brachiopodes, et des mollusques céphalopodes à coquilles enroulées, les cératites.

ceratites-sp

Quand la mer est peu profonde, divers débris d’animaux et plantes s’échouent sur les plages, comme pour la fin de cette période où le dépôt formé s’appelle « Lettenkohle, c’est-à-dire « charbon en plaquette ». On y trouve des os, dents et écailles de divers vertébrés, ainsi que de petits fragments de bois carbonisé accompagnant quelques mollusques.

Calcaire à cératites

Quand elle est très peu profonde, la mer se sature en sel, provoquant des dépôts de sel gemme : la vie y est alors impossible.

————————————————————

3 - Supérieur (Keuper)

Sous un climat chaud s’étend une vaste région plane bordant la mer située vers l’est, avec des lagunes peu profondes où l’eau s’évapore parfois complètement, laisser cristalliser du gypse (ou sulfate de calcium hydraté).

Gypse fibreux du Trias

Parfois, le niveau de la mer varie un peu, et c’est du sable chargé de petits débris de végétaux qui se dépose. A d’autres moments, c’est de la vase argileuse. Seuls de minuscules crustacés enfermés dans une coquille ressemblant à celle d’une moule (Esthéries) peuvent  vivre dans ces endroits très salés. Il est également possible d’y trouver des empreintes de cristaux de sel (Pseudomorphoses).

Pseudomorphoses du Trias

A la fin du Keuper, la région est en bord de mer et des sables s’y déposent, mêlés d’argile selon les endroits. On y rencontre localement des restes de vertébrés, dont des dents de poissons.

Restes de vertébrés marins du Keuper

———————————————————————————————————-

Nous, Aides et assistantes ... |
La relativité dimensionnelle |
JB et son stage d'ingé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Maths pour TS
| Fossiles de Charente-Maritime
| Meteoxtrem